Combattre le soleil

Nous ne sommes pas des théoriciens.
Nous vivons comme nous vivons.
Nous vivons comme nous pouvons.
Nous marchons dans des couloirs, montons des escaliers.
Nous n’avons pas le souffle court et pourtant ces bâtiments nous sont trop étrangers.
Nous sommes à l’intérieur de nous-mêmes.
Des étages en travaux, des plateaux vides attendent nos rêves.

La lecture :

Les mains lisent, ses mains lisent, leurs mains lisent, et toi, quand me liras-tu?

 

Feuilleter la version longue :

Le mot de la critique : « je ne comprends rien, vous avez fait des travaux chez vous, c’est ça? »