Le Livre

« Alors, y eut-il une époque de génie, oui ou non? Il est difficile de répondre. Oui et non. Parce qu’il y a des choses qui ne peuvent pas arriver entièrement, jusqu’au bout. Elles sont trop grandes pour tenir dans un évènement, trop splendides. Elles essaient seulement d’arriver, elles tâtent le sol de la réalité : les supportera-t-il ? Et tout de suite elles reculent, craignant de perdre leur intégrité dans une réalisation imparfaite. S’il leur arrive d’entamer leur capital, d’égarer ceci ou cela dans des essais d’incarnation, bientôt, jalouses, elles reprennent leur bien, elles se reconstituent, laissant dans notre biographie des taches blanches, stigmates parfumées, traces argentées des pieds nus des anges éparpillées çà et là à travers nos jours et nos nuits. »

Bruno Schultz

Une transhumance

« Prépare-toi, chevrier, à laisser la plaine et la chaleur de l’été. Maintenant il faut partir sur les hauteurs, on se rejoint bientôt à Barghjana »…

Appròntati, o capraghju !
À lascià piaghja è calmana
Ch’hai da fà l’altu viaghju
Dopu ghjuntu in Barghjana
A Filetta