Bon coeur

Les enfants se tiennent tranquillement hors de l’hôpital pédiatrique au nom imprononçable. Devant l’entrée, ils forment un groupe qui entend lutter contre tout remède. Ils ne veulent pas désespérer déjà de leurs forces. On leur apprendra bien assez tôt à se tordre de douleur. Les médecins patientent en jouant aux cartes. Comme ils prennent du bon temps! Cela se sait en haut lieu. Quand arrêtera-t-on ce scandale?