La première mère

Je donnerai un avis à peine conscient
Au-dessus du sol, la première mère
Elle un talent énorme, plus que des armes
Elle me place à cheval
Elle me fait honte devant la terre entière
Ça ne prouve rien
C’est un phénomène courant
Moi-même je cherche la vie parfaite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.