La chevelure

On désire voir la jeune femme épanouie resplendissante
effectivement c’est totalement transformée
que la jeune femme sort du salon de coiffure
c’est incroyable la différence qu’il y a
l’air
l’air n’est pas le même
il n’y a pas grand-chose mais il y a tout de même une différence
On imagine qu’elle va prendre l’habitude
On est très heureux pour la jeune femme
Elle répond sèchement
elle n’a pas l’habitude d’avoir les bras croisés
elle fait tout dans les règles
elle va désormais continuer
elle a ses jambes de vingt ans
elle regarde par terre

Sortir la poubelle

Les mouches le peignent fin
Elles le traduisent elle s’évacuent
elles se dispersent
elles volent
plus loin
ça lui apprend
ça lui apprendra les bons gestes

Il apprend la poubelle
il apprend la poubelle
à bonne température
ce n’est pas encore tout à fait ça
on lui demande de la descendre
un peu
il pourrait la régler
mieux

La poubelle est une poubelle à couvercle
elle est pleine
il y a une heure où c’est
l’heure de sortir la poubelle
face à la mer
et où c’est l’heure
de se
disperser
dans un virage

Un test amusant

On fait un test amusant
Les gens habitent tout seuls
dans leur maison
ils habitent
tout seuls dans leur maison
ils habitent
un monde merveilleux tout seuls
dans leur maison
et maintenant qu’est-ce qu’ils vont faire
l’accueil est fermé
les jeux de ballon sont interdits
les murs pleurent
les gens n’ont rien à manger ou alors
les carottes rapées qu’ils rapent
pour toujours dans nos coeurs
ils sont célibataires
ils cultivent leur penchant
pour le pied des monstres
c’est leur meilleure recette
pour faire bouger les lits
on dit qu’ils préférent être tués
sur leur lieu de vie
On fait un test amusant
On les étourdit à domicile
Le sang on le garde pour plus tard
Il ne sert à rien pour le moment

La première mère

Je donnerai un avis à peine conscient
Au-dessus du sol, la première mère
Elle un talent énorme, plus que des armes
Elle me place à cheval
Elle me fait honte devant la terre entière
Ça ne prouve rien
C’est un phénomène courant
Moi-même je cherche la vie parfaite

Super agent

C’est gentil de lui avoir acheté
des chaussettes
les chaussettes vont avec la chaussure
il les porte tout le temps
Super agent court toujours
aujourd’hui homme le plus heureux
bouche propre, peau propre
vêtement propre
Super agent aime l’eau
en abondance
Le soir on lui ouvre les bras
Super agent peut encore gagner
Super agent a le don extraordinaire
il a la technique extraordinaire
mais il n’est pas un caractère
les marches d’escalier sont abimées
alors tout est perdu
Super agent se dépose sur le sol
On lui fait un prélèvement
On comprend mieux
Super agent n’est pas la pépite
Tout ça ça butine
Trop