Histoire de l’homme montagne

Depuis le temps qu’il tourne sa fraise, il se fait de l’homme une montagne
Ça lui suffit pas de vivre, il faut qu’il se fasse du corps
Première tentative de remplissage
On le remplit on le gave lourd et mou
A la poudre de viande
La vie est pleine
Il accumule la masse de vie
Deuxième tentative de remplissage
Histoire de l’homme montagne
Perché sur une petite fourchette perché coincé sur une petite fourchette par le cul
Bascule avant arrière
Fourchette le nourrit
Nourrir sans alourdir la devise de nos montagnes
Lui homme montagne très proche de la nature
Troisième tentative de remplissage
Venu de soi, dans les bras de la mère
La viande séchée est moins lourde
La masse de vie est le temps perdu
La gonflette est le temps perdu
Le sac se déshabille en déchiré transparent
Quatrième tentative de remplissage
Le monde merveilleux se peuple à l’intérieur du corps
L’homme montagne a toujours une fourchette au cul
La vie le prend à la poitrine, elle l’écrase, il bascule
Elle lui fait mal
Il vocifère

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.