Le travail du dimanche

La mort est une hypothèse de travail
La mort on la trempe dans l’eau
C’est une vraie professionnelle
C’est une sirène qui nage
Une sirène bleue

Regarde, la mort est au milieu du bassin
Elle est plus vraie que nature
Elle s’est faite toute seule
Elle fait sa brasse
Elle bosse même le dimanche
Elle est mal payée
Elle est payée à faire des sourires
Elle salue les enfants
Elle envoie des baisers
Elle a des milliers de visiteurs
Elle est plus légère qu’une goutte d’eau
Si elle respire elle ne revient pas

Toi tu dors le dimanche
Tu ne vas pas la voir
Tu ne crois pas à la mort
Les sirènes n’existent pas
La mort n’existe pas
On s’est trop habitués

Un commentaire sur “Le travail du dimanche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.