Les idioties

A cet instant, je m’imagine écrire un sandwich au poulet.
La poésie est un sandwich au poulet.
Il est midi. Nous sommes un mardi de janvier.

Déjà, j’avais pressé la serveuse de la boulangerie. « Dépêche-toi, vendeuse, nous sommes fendus. »
Elle m’a rendu la monnaie sur le ticket restaurant.
On n’écrit jamais aussi bien que sur les idioties.

Le sandwich tombe par terre, malchance, pour une fois qu’il était au poulet.
Il est tombé par terre parce que j’écris trop vite.
Haro sur les disséminés, illusion du sandwich considéré comme un tout.

Je vais vite oublier ce sandwich, que je m’imagine avoir écrit.
Celui qui me fait de la peine, c’est le poulet, mort pour rien.
Je suis maladroit, le trottoir est sale.

Je ne sais rien du cheminement du poulet, ce qu’il a vu, ce qu’il a vécu, comme il est passé de l’élevage à l’abattoir, de l’abattoir au sandwich.
Je ne saurai rien jamais du goût du sandwich, rien de celui du poulet.

Je m’imagine à la place du poulet. Je pourrais écrire quelque chose comme « je reprendrais bien un peu de temps ».
On ne sait rien du rêve des poulets. Peut-être le poulet avait-il des rêves.
Il n’a pas compris sa vie, il n’est pas le seul, ce n’est pas une question d’intelligence, moi non plus je ne la comprends pas.
J’écris : « les êtres ne disparaissent pas, ils vont quelque part garnir le sandwich de celui qui les mange ».

Moi, l’écriture me laisse sur ma faim, toujours quelque chose tombe à côté, de toute façon, ça ne nourrit pas, et je n’ai plus d’argent pour aller à la boulangerie, qui, je m’en souviens maintenant, est toujours fermée le mardi.

Quand les forces magiques viendront-elles à moi ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.