Je suis un petit con

A force d’écrire des mots milieu, je danse comme un fou, je fais partie de l’action.

Je suis rien qu’un petit con.

J’ai chaud et puis j’ai froid. Je manque le bain moussant du matin. Je ne me changerai pas.

Souvent de petits bouchons de plastique transparent aiment se nicher sous les tuyaux du radiateur. Sur le carrelage froid, je me mets à quatre pattes. Je les cherche du regard. Je les découvre. Ils me font la surprise. Du bout des doigts, je les attrape.

Je suis un peu court et c’est comme ça. Si ça me fait plaisir, les restrictions. Je n’ose pas rentrer. Il m’a dit « euh… ».

Comment c’est possible, les mots milieu, ils se sont pas dits.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.