Des mots qui tuent

On aurait donné à chaque mot un objectif, celui de dire quelque chose. Il y aurait des mots qui tuent. Ils compteraient vraiment ceux-là, car comment dire la violence si le mot n’a pas la même violence. Ils seraient d’un bleu très clair. Ils aideraient à prendre conscience. Nommer ferait un peu mal, nommer mal serait le mieux, les mots gagneraient à viser large. L’essentiel serait dans l’effet qu’ils rendent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.