De grands arbres

Si le mot milieu disait de grands arbres, on n’y verrait pas beaucoup plus clair. Grands comment, plus grands que moi, plus grands que celui du jardin ? Le mot milieu ne dit rien, et c’est mieux comme ça, si ça ne nous dit rien, c’est qu’on est libre de penser ce qu’on veut, la langue rien, ce devrait être la langue à aimer, si jamais la liberté était celle qu’on préférait.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.