Une histoire tendrement illustrée

Mes premiers contes,
Quelqu’un dort dans mon lit.
Rentrer chez soi, sentir le frais, le propre
L’impeccable.
Récépissé du plaisir, souvenir de Versailles,
Du pain, pour l’amour de Dieu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s