Maintenance des escaliers mécaniques

Si par inadvertance, et pour leur malheur, on me confiait la maintenance des escaliers mécaniques, je découvrirais sous la trappe une plaque de tôle. Sur la plaque, il y aurait inscrit cette mention : « tôle non porteuse », et je comprendrais alors ma vanité. Est solide ce que l’on ne sait pas lire. Les apparences ne savent porter nos pas. Avance, toi, d’abord, avec ta respiration de voyante, je te suis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s