Feu sur le peuple !

Ce soir, nous sommes des millions et nous ne mangerons pas. Vos insectes, nous n’en voulons pas. Gardez-les, ils sont votre vermine. Nous n’en pouvons plus des horaires décalés. Nous refusons ce destin absurde qui nous fait chaque soir sortir du confort de nos grottes et écumer la campagne jusqu’au petit jour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s