Et ça joue les chanteurs…

En écoutant les déclarations de B. à la radio me revint le beau souvenir de ces supplices grecs. On lui coupa les jambes et les mains, oreilles et nez tranchés, les parties, on les jeta aux chiens. Je dis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s