Au shampoing

Salon de coiffure, entre collègues, au shampoing. Ce que l’on fait de ses soirées. L’eau n’est pas trop chaude, tout est à température.

La voix, manque l’image :

« Hier soir, j’ai puni Emile.

J’ai puni Emile, cela m’a fait un bien fou, lui aussi je pense.

Je n’ai pas cherché de raison, j’en avais envie, c’est tout.

Tu ne peux pas savoir combien notre vie a changé, depuis que je le punis.« 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s