Il n’y a pas de mauvaise herbe (extraits)

Rien ne trouble
l’amour
de ceux
qui donnent
à manger
aux poissons.

***

Malheur
à celui
pris au fil
des joies
de son enfance.

Pauvre
de ne plus savoir les racheter.

***

Celui qui n’aura
pas les genoux écorchés.

Celui qui n’aura
pas la corde
au cou.

Celui-là n’aura pas joué.

***

Tu aimeras
la magie
de ce que tu ne comprends pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s