Ma première start-up

Au moins j’avais fait une proposition. J’étais satisfait, elle avait reçu un assez large écho. Puis je reçus en retour des réclamations. Je ne savais quoi en faire. Je ne pouvais faire pire que ce que je proposais déjà.

Je constatais que le voisin aussi en recevait, des réclamations. Il me confia qu’il avait déjà ouvert un service tout entier, avec délocalisation du centre d’appels au Maroc. Il envisageait bientôt un service contentieux, avec automatisation des dossiers par un sous-traitant indien. Il avait l’air particulièrement fier, épanoui grâce à son activité. Il brassait large.

Je ne voulais pas, moi, créer des emplois, salarier des gens. Je fermais mon service des réclamations avant de l’avoir ouvert.

Vous pouvez bien crier, que voulez-vous que cela me fasse ? Je ne suis pas sourd.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s