Arrêt en pleine voie

Plus rien,
Entends-tu ?
Non, pas le silence :
L’essieu grince en irritante lenteur.
L’électricité grésille à tire-nerfs.
Ni arrêt, ni départ,
Entre-vie,
Coeurs, poumons à l’étouffée,
Curée annoncée à l’esprit.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s