Sans cravate ni couronne

Messie des infos
Bréviaire de messages
Ferroviaire couleur des chiffres changeants.
Muet labeur à regarder tes écrans
Tu cintres pour cinq
Vestiaires et manteaux.
Défilé devant le bocal
Nu sans dossier, dépouillé de tout
Mépris de l’homme sans dignité
Pas d’arbre pour te cacher
Sans ombre ou décor
Carreaux de moquette
Immaculée conception des
Courbes qui jamais ne montent
En fuite unanime toujours pardonnée.
Transparaître d’ailleurs, du grand nulle part,
S’abriter coûte que coûte,
Peste photocopieuse du badge anonyme !
Homme,
Où as-tu disparu ?
Pourquoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s