Bad Baud

De ton cul de bas de fosse
Tu zieutes les jambes des femmes,
Qui passent sur les quais,
Au fond des gares souterraines.

Au couteau à huitres,
Tu graves un cœur de verre,
Tu marques l’amour de passage,
Muet coquillage,
Sur train de banlieue.

Douleur
De n’avoir que
Passions sourdes à toi.

Pas un reflet sur leur peau,
Elles ignorent
Les regards,
Ce désir voyeur
De vitre sale.

La lumière blanche, antalgique,
Anesthésie les désirs malades.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s